Faut-il prendre une assurance pour ses pneus ?

Une crevaison, ça peut arriver à tout le monde. Même en ayant souscrit une formule tous risques auprès de votre assurance, les crevaisons et les incidents liés aux pneus ne sont pas toujours pris en charge par votre contrat. Alors faut-il ou non assurer vos pneus ?

Un pneu crevé est-il pris en charge par votre assurance auto ?

Une crevaison est souvent synonyme de dépannage et remplacement dans le meilleur des cas.

Si vous êtes assuré au tiers, peu de chance que cette panne soit prise en charge. Il faut se tourner vers les formules « tous risques » pour qu’une option assistance soit disponible. Une formule intéressante pour peu que votre véhicule soit récent ou que vous l’utilisiez souvent.

Dans le cas où vous avez souscrit une assurance tous risques haut de gamme, il y a de grandes chances pour qu’elle ait de base une garantie assistance 50 km voire même 0 km. Cette dernière vous permettra d’être couvert même en cas de panne à votre domicile. Vérifiez bien les conditions de cette garantie qui peut souvent couvrir la crevaison de vos pneus même si elle est de votre responsabilité.

En revanche, la garantie assistance couvre le dépannage, le remorquage et peut prévoir un véhicule de courtoisie, mais elle ne couvre pas toujours le coût de remplacement de vos pneus endommagés (sauf en cas de vandalisme). Vérifiez auprès de votre assureur si ce risque est couvert.

Verifier l'usure des pneus, pneus usés
Verifier l’usure des pneus, pneus usés

Assurance tout risque, quelle prise en charge du pneu ?

Avec un contrat d’assurance tous risques, que la crevaison soit due à un acte de vandalisme ou à un simple accident, la réparation du pneu sera souvent garantie par l’assureur.

Il y a donc beaucoup d’avantages à avoir signé une telle assurance lorsqu’un pneu est crevé. Cependant, cette assurance qui reste beaucoup plus chère que l’assurance au tiers ne peut pas être choisie pour ce simple avantage. Les usagers ne doivent donc pas hésiter à comparer les différentes offres afin de trouver celle qui leur conviendra le mieux.

C’est quoi l’assurance pneu spécifique ?

La garantie pneumatique ou garantie crevaison n’est presque jamais disponible dans la formule de base des assurances au tiers ou au tiers étendu. En revanche, une crevaison peut être couverte de base par votre assurance tous risques qui impactera vos pneumatiques : déchirure accidentelle du pneu, acte de vandalisme, défaut de la structure du pneu, hernie… Attention, ce n’est pas parce que votre pneu est crevé qu’il sera forcément remplacé par votre assurance à ses frais. Plusieurs cas d’exclusion peuvent justifier la non prise en charge de votre crevaison, notamment si vos pneus sont trop vieux, usés ou mal entretenus.

Revendeurs, installateurs peuvent vous proposer une assurance lorsque vous achetez et faites monter des pneus neufs. La garantie s’étend en général sur deux ans et dépend du nombre de pneus montés. Cette garantie spéciale s’accompagne de plusieurs volets pouvant couvrir :

  • les dommages tels que la crevaison et le choc contre les trottoirs,
  • le vandalisme incluant le vol et les diverses dégradations,
  • l’assistance en cas de crevaison ou panne d’essence.

La clause de contrat pneumatique varie cependant en fonction des prestataires et la condition reste l’achat des pneus chez l’installateur. Quant à son tarif, il dépend de la marque et du modèle de la voiture ainsi que du nombre des pneus concernés.

Quel pneu pour ma voiture : 5 choses à savoir !
Quel pneu pour ma voiture : 5 choses à savoir !

Pneu usé : le conducteur est-il en tort en cas d’accident ?

Les assureurs sont très à cheval sur les normes et n’hésitent pas à soulever le cas pour se retirer d’une indemnisation. Assurez-vous de vérifier régulièrement vos pneus.

Le pneu usé peut vous faire sauter votre couverture dommage, même en cas d’accident non responsable. C’est ainsi qu’une jurisprudence a ôté un automobiliste blessé de ses droits à indemnisation pour avoir roulé à plus de 100 km/h sur une autoroute mouillée avec des pneus usés à 50 %.

Première option pour vérifier vos pneus : le témoin d’usure. Si la profondeur des rainures n’atteint pas le témoin d’usure, le remplacement des pneus ne presse pas.

Deuxième option : utiliser l’application CodeNekt.

Grâce à CodeNekt, c’est aussi simple en théorie qu’en pratique.

1 – Ouvrez l’appli CodeNekt
2 – Cliquez sur Controler mes Pneus
3 – Prenez 2 photos de chaque pneu
4 – Recevez votre diagnostic par mail !

Plus simple, on ne peut pas, et 100% Fiable. C’est grâce à l’intelligence artificielle couplée d’une vérification par un expert que cette innovation est possible. Testée et approuvée par Renault Europe. Pour tester ça en direct, ouvrez l’application CodeNekt !

Conclusion

Les pneus sont aussi bien vitaux pour votre véhicule que pour vous ! Ne les négligez pas. L’assurance voiture peut prendre en charge les pneumatiques, mais il vous appartient de bien cadrer vos besoins. Pour cela, n’hésitez pas à comparer les offres d’assurances et à demander qu’on vous explique en détail les conditions et les exclusions au contrat pour éviter les surprises.

Nos autres articles sur le sujet :
A quoi ressemble un pneu usé ou lisse ?
Vérifier ses pneus ? Facile !
Quelle pression pour ses pneus ?
Quel pneu choisir pour ma voiture ?

Partage cet article à tes amis
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
CodeNekt - Logo

Suis-nous sur les réseaux sociaux ! Une foule d’astuces et d’infos (vraiment) utiles.