Pneu Hiver, ce qu’il faut savoir en 2022

Loi Montagne : du 1er novembre 2023 au 31 mars 2023, pneu hiver ou équipement amovible (chaînes ou chaussettes) sont obligatoires dans 34 départements français.

Elle dit quoi, cette Loi Montagne ?

Pour limiter les embouteillages sur les routes dans les régions montagneuses et améliorer la sécurité des usagers, il faudra équiper sa voiture de pneus hiver ou détenir des chaînes dans son coffre en période hivernale dans certaines communes. L’obligation entrera en vigueur au 1er novembre 2021. Quels sont les véhicules et les départements concernés ? Chaînes, pneus hiver, pneus cloutés ou à crampons, quels sont les équipements obligatoires ? Prise en application de la loi Montagne II du 28 décembre 2016, le décret est paru au Journal officiel le 18 octobre 2020.

Source : Service-Public

Qui est concerné ?

Au total, 48 départements français sont situés en montagne. Mais tout le monde ne sera pas concerné par les nouvelles obligations. Seulement 34 départements devront appliquer cet arrêté : Au sein de ces départements, le préfet transmet une liste des communes concernées. Par exemple, dans le Var seules 28 communes sur 153 sont concernées par l’obligation, alors qu’en Haute-Savoie toutes les communes sont concernées.

Voici les 48 départements où la loi montagne est en vigueur .

48 départements situés dans des massifs montagneux (Alpes, Corse, Massif central, Massif jurassien, Pyrénées, Massif vosgien)

  • 01 – Ain
  • 03 – Allier
  • 04 – Alpes-de-Haute-Provence
  • 05 – Hautes-Alpes
  • 06 – Alpes-Maritimes
  • 07 – Ardèche
  • 09 – Ariège
  • 11 – Aude
  • 12 – Aveyron
  • 15 – Cantal
  • 19 – Corrèze
  • 21 – Côte-d’Or
  • 23 – Creuse
  • 25 – Doubs
  • 26 – Drôme
  • 30 – Gard
  • 31 – Haute-Garonne
  • 34 – Hérault
  • 38 – Isère
  • 39 – Jura
  • 42 – Loire
  • 43 – Haute-Loire
  • 46 – Lot
  • 48 – Lozère
  • 54 – Meurthe-et-Moselle
  • 57 – Moselle
  • 58 – Nièvre
  • 63 – Puy-de-Dôme
  • 64 – Pyrénées-Atlantiques
  • 65 – Hautes-Pyrénées
  • 66 – Pyrénées-Orientales
  • 67 – Bas-Rhin
  • 68 – Haut-Rhin
  • 69 – Rhône
  • 70 – Haute-Saône
  • 71 – Saône-et-Loire
  • 73 – Savoie
  • 74 – Haute-Savoie
  • 81 – Tarn
  • 82 – Tarn-et-Garonne
  • 83 – Var
  • 84 – Vaucluse
  • 87 – Haute-Vienne
  • 88 – Vosges
  • 89 – Yonne
  • 90 – Territoire-de-Belfort
  • 2A – Corse-du-Sud
  • 2B – Haute-Corse

La liste précise des communes est à retrouver sur le site de la Sécurité routière.

POURQUOI CHANGER SES PNEUS SELON LES SAISONS ?

Les automobilistes associent souvent les pneus « hiver » et les pneus « neige », mais il y a une grande différence. En fait, il est conseillé d’avoir des pneu « hiver » ou « quatre saisons » pour une conduite en toute sécurité par temps froid.

En raison de leur construction différente, les pneus hiver sont plus efficaces que les pneus conventionnels à des températures inférieures à 7°C. Excellente adhérence dans toutes les conditions (routes sèches, humides, mouillées, verglacées, enneigées). La motricité et la tenue de route sont ainsi améliorées, tout comme la sécurité qui en résulte.

Voir également nos articles :

Quel équipement est requis par la loi Montagne ?

Vous avez le choix :

1 : Changez vos pneus.

Pneus hivers ou pneus 4 saisons, dans tous les cas, le pneu doit porter la marque 3PMSF (abréviation de « 3 Peak Mountain Snow Flake » dont les symbole est 3 sommets de montagne et 1 flocon de neige). Ce symbole prouve que le pneumatique répond à un cahier des charges et qu’il a fait l’objet d’essais lui conférant une réelle efficacité en usage hivernal. Les marquages ​​M+S (pour ‘boue’ et ‘neige’) sont autorisés jusqu’en 2024.

La loi ne distingue pas un pneu hiver d’un pneu 4 Saisons (également appelé pneu toutes saisons). Ces derniers restent un compromis, bien qu’ils soient – il faut en être conscient – un peu moins performant qu’un pneu été en été pour les conducteurs exigeants et moins efficace qu’un pneu hiver en cas de conditions hivernales extrêmes. Pour rouler dans la neige profonde, un pneu hiver demeure indispensable.

2 : Pour ceux dont le porte-monnaie ne le permet pas, il est néanmoins possible de posséder dans son véhicule au moins une paire de chaînes ou de chaussettes neige pour les roues motrices.

Que risque-t-on en cas d’oubli ?

La loi Montagne II, en vigueur depuis 2021, prévoit une amende de classe 4, soit 135 euros, ainsi que d’une immobilisation du véhicule. Les automobilistes peuvent être contrôlés jusqu’au 31 mars, quelle que soit la météo. 

La Sécurité routière insiste sur l’objectif de cette nouvelle réglementation: « renforcer la sécurité des usagers en réduisant les risques spécifiques liés à la conduite sur routes enneigées ou verglacées ».

Quelles conséquences en cas d’accident?

Le néo-assureur Leocare prévient des risques en cas de sinistre dans les zones concernées:

« Les assurances peuvent ne pas prendre en charge les dommages si le véhicule n’est pas équipé de pneus homologués ou de chaîne en cas d’accident », explique une porte-parole.

NEO ASSUREUR

De plus, les assureurs peuvent demander de prouver que les roues étaient équipées de pneus homologués ou de chaînes pour prendre en charge le sinistre. Si les équipements n’étaient pas présents, l’assurance peut ne pas appliquer les garanties de prise en charge du contrat. Il en est de même pour l’assistance: la prise en charge monétaire peut ne pas être totale si les règles ne sont pas respectées », poursuit la porte-parole du néo-assureur.

N’hésitez pas à poser la question à votre assureur ou à bien partir avec, au moins, un équipement type chaussettes ou chaînes à neige.

Pneus hiver, pneus 4 saisons, chaînes neige, chaussettes à neige : que choisir ?

Vous devez choisir entre pneus hiver, pneus 4 saisons, chaînes neige ou encore chaussettes à neige pour être en règle avec la loi Montagne. Nous vous indiquons ci-dessous les différents choix possibles suivant leurs avantages et inconvénients : (sources FEUVERT)

PNEUS HIVER

  • Bonnes performances dans toutes les conditions hivernales
  • Excellente adhérence, freinage et maniabilité dès que la température passe en dessous de 7°C
  • Nécessite de changer de pneus 2 fois par an
  • Budget élevé car 2 trains de pneus à alterner

PNEUS 4 SAISONS

  • Adaptés aux conditions hivernales ponctuelles modérées
  • Permettent d’avoir un seul jeu de pneu pour rouler toute l’année en sécurité
  • Non préconisés pour gros rouleurs (+ de 15 000 km par an)
  • Moins performants en conditions hivernales extrêmes

CHAÎNES NEIGE

  • Excellente tenue de route en conditions hivernales extrêmes (ex : neige importante)
  • Résistance et bonne longévité si elles sont bien entretenues
  • Changement de pneus non nécessaire
  • Prix variables, pour tous les budgets
  • Peu polyvalentes
  • Ne conviennent pas en conditions hivernales légères (ex: verglas)

CHAUSSETTES À NEIGE

  • Conviennent en conditions hivernales légères (ex verglas)
  • Offrent plus de silence lors de la conduite que des chaînes à neige
  • Peu encombrantes à transporter
  • Faible budget
  • S’usent plus vite que des chaînes neige
  • Moins performantes lors de gros enneigements

Voir également nos articles :

Partage cet article à tes amis
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
CodeNekt - Logo

Suis-nous sur les réseaux sociaux ! Une foule d’astuces et d’infos (vraiment) utiles.